top of page

AU BOUT DU BOUT
Les lecteurs en parlent

Photo couverture du livre , par Louise, chroniqueuse, roman autobiographique,  " Au Bout du Bout ", tome 2,  de Thierry Brenner, Emouvant, bouleversant, intense

Je viens vous parler du roman  « Au bout du bout » ; suite de « Au bout ». Par où commencer pour vous expliquer mes ressentis, mes émotions face à cette existence.


L'auteur joue avec l'intelligence des mots, des notes d'humour pour que l'on ne sombre pas dans la mélancolie. Eh oui il est fidèle à lui-même, et son sourire linguistique se glisse tranquillement sur notre visage.


On avance à ses côtés dans ses coups de foudre amoureux, et musicaux. Il nous entraîne dans sa douce folie, et que cela est agréable. Avec lui nous passons quelques nuits blanches, on se laisse happer par ses créations.
On vibre, on stresse, on rit, on pleure... Parce que c'est la vie, une vie, sa vie...

Si vous désirez faire connaissance avec cet homme au grand coeur une seule solution, lisez ces deux romans et quand vous serez « Au bout du bout » vous serez conquis...
Merci ! Merci Thierry pour ces pages, voyage au fil d'une vie.
     

Louise

Yumiko, chronique , roman autobiographique, Thierry Brenner,  " Au Bout du Bout " ,  tome 2,

Nous avions commencé de découvrir la vie de l’auteur lors du premier opus « Au bout » et il nous propose de poursuivre l’aventure avec cette suite, histoire d’aller au bout du bout de ce récit, et de ce partage.

 

L’auteur continue donc où il s’était arrêté, et nous continuons de remonter le temps jusqu’à arriver aux jours d’aujourd’hui.

 

Nous allons découvrir qu’il a encore bien des choses à nous raconter, et que sa vie est loin d’être un long fleuve tranquille.

Avec cette suite, nous allons en apprendre plus sur sa vie de couple, sur leurs rêves, sur la construction de leur famille et surtout, sur les relations avec sa propre famille. Et là, tout n’est pas tout rose, et il va se retrouver au cœur d’une affaire tout bonnement incroyable !

Différentes personnes vont montrer des visages auxquels nous ne nous attendions pas, de quoi plonger notre couple dans une tourmente qui nous interloque. C’est totalement fou d’en arriver là, j’espère ne jamais rien vivre de pareil !

Il continue de passer de sa vie professionnelle à sa vie personnelle au fil des chapitres, de quoi nous permettre de rencontrer de nouvelles personnes, et découvrir de nouvelles chansons qui viennent bien agrémenter ses propos.

 

Cela nous permet de mieux comprendre comment ses chansons ont vu le jour, et quel a été leur processus d’écriture. C’est vraiment très intéressant.

J’aime aussi toujours autant les discussions avec sa conscience, qui amènent la partie humour dans son récit, tout comme celles avec différentes personnes disparues, qui viennent mettre leur grain de sel dans le quotidien et les décisions de notre narrateur.

 

Ce deuxième opus clôt donc magnifiquement bien ce récit de vie touchant, et nous rappelle que malgré les hauts et les bas, l’essentiel c’est de continuer d’avancer et suivre sa route, car il y a toujours quelque chose de positif qui nous attend quelque part.

En bref, l’auteur finit de se livrer dans cet ouvrage jusqu’au bout du bout.

 

Nous refermons ce roman, en ne pouvant que lui souhaiter tout le meilleur pour la suite de son parcours.

​​Yumiko

 

Photo de Ricky, montrant liseuse, roman, autobiographique, de Thierry Brenner, " Au Bout du Bout ",  tome 2,

L'auteur revient sur son passé afin d'exorciser ses démons intérieurs... Cette suite de "Au bout" que le parolier Thierry Brenner nous livre, est bien plus sombre.

 

Pas qu'il cherche une quelconque compassion de ses lecteurs, mais plutôt définitivement en finir avec un passé qui a débouché sur un burn out qui l'a complètement retourné. Un exutoire où il règle ses comptes avec lui même et son vécu, et de chaque mot transpire la transformation de l'homme qu'il est devenu après l'avoir écrit.

 

Son épilogue explose de sa sensation de nouveauté, et pour quelqu'un qui comme moi ai eu la chance de le croiser, et échanger quatre phrases avec lui avant son burn out, on en apprend plus sur l'homme qui a vécu tout ce qu'il raconte dans ses deux autobiographies, non sans un humour qui n'appartient qu'à lui, et on comprend mieux cette totale disponibilité que Thierry s'impose avec les gens qu'il rencontre.

 

Il nous raconte ses secrets de famille avec une volonté de s'en décharger, en toute pudeur, plus que dans "Au bout" où il s'attardait plus sur son passé professionnel. Ses souvenirs lui reviennent de façon originale, en se "connectant" avec ses défunts, ce qui donne des chapitres haut en couleur.

 

Au final on referme ce livre avec la sensation d'avoir été voyeur d'une vie aux détails très personnels, passage obligé d'une espèce de rédemption réparatrice. Un bon moment de lecture, sombre certes, mais plein d'humour.

Ricky​​

 

Photo Evelyne, lectrice, roman, autobiographique, " Au Bout du Bout " , tome 2,  de Thierry Brenner

La suite très attendue de

"Au Bout"

Enfin, on peut lire avec plaisir la suite d'Au Bout.

 

Le récit nous emmène vers plus de tragique, car il ne faut pas oublier qu'il s'agit d'une autobiographie. Mais la romance subsiste, et cela permet d'adoucir quelque peu les choses de la vie.


Toujours beaucoup de poésie avec les textes inspirés de l'auteur. un prolifique parolier, ne l'oublions pas.

On adore ce récit, on a le cœur gros en voyant surgir les derniers couplets de l'histoire.

 

Evelyne

 

bottom of page